Présentation de la commune

Brève présentation de la commune

Brève présentation de la commune

Beaupont qui, en 1430, n’est encore qu’une possession féodale de la Famille de Coligny, doit son nom à la contraction de deux de ses domaines situés au nord et au sud « BEAUVOIR (Bévey) et de PONT LA RINGE (Ringe). Dans le patois local, BIAUPONT signifiait littéralement GRAND PONT. C’est en 1790 que Beaupont devient une commune dans son cadre géographique actuel.

Noms des habitants : les Beaupontois.

Commune la plus septentrionale du canton, Beaupont est limitrophe au département de Saône et Loire par ses limites avec Condal et Varennes Saint-Sauveur. Elle s’étire entre deux belles rivières qui font le bonheur des pêcheurs, le Solnan à l’est, et le Sevron à l’ouest.

Son bourg est placé à l’intersection des routes départementales n° 1 et n° 52 à 2 km de l’axe Bourg-Louhans, la D 996.

Depuis 1998, la commune est traversée du nord au sud par l’autoroute A 39 avec la sortie n° 10 à proximité de la route départementale n° 56 qui relie Cormoz à Saint-Amour (Jura).

La commune s’élève en moyenne à 200 mètres d’altitude et s’étend sur 1 407 hectares. Commune rurale,  les terres agricoles occupent 70 %  du territoire, les bois 12 %.

Beaupont est membre de la Communauté de Communes du Canton de Coligny.

En 1841, la population s’élevait à 820 habitants, 443 habitants en 1990. Avec l’arrivée de jeunes populations, Beaupont connaît un essor démographique significatif depuis une quinzaine d’années : 492 en 1999, 560 en 2007, 680 en 2012. Les résultats du recensement de janvier/février 2017 sont en cours de validation par l'INSEE (aux alentours de 700 habitants).

Calendrier des fêtes


Lun
Mar
Mer
Jeu
Ven
Sam
Dim

Menu